Saison 3 - L'Embrasement Chapitre VII

 
Saison 3 - L'Embrasement  Chapitre VII

- Chapitre Sept -
 
Peur de se perdre
 
 
          Après avoir réussi à convaincre Hermione de retourner dans la tour de Gryffondor, nous décidons avec Harry, d'aller tous nous coucher. Alors que nous remontons dans le dortoir, nous nous rendons compte que Parvati Patil a déjà tirer les rideaux de son baldaquin, et que Lavande n'est toujours pas revenue. 
 
Prise d'un soupir, Hermione s'assoit sur son lit, je vois que les larmes recommencent à monter, alors, je lui tend un mouchoir.
 
- Et toi alors, me demande-t-elle en sanglotant, comment est-ce que tu as réagi quand tu as vu que Justin s'était mis à sortir avec Hannah Abbot ?
- Je t'avoue que ça ne m'a rien fait, dis-je en m'asseyant sur mon lit qui est non loin de celui d'Hermione. je n'étais pas amoureuse de Justin, ce n'était que mon premier petit-copain, je n'avais que treize ans Hermione.
- Tu n'es jamais tombé amoureuse de quelqu'un à Poudlard ? Tu sais, pendant un moment, j'étais sure que Harry et toi vous alliez finir ensemble, mais non.
- J'aime Harry, dis-je sans aucune hésitation. Mais je l'aime fraternellement, pas amoureusement. Et puis, tomber amoureuse ...
 
Dans mon esprit, tout se chamboule, je ne sais pas si je peux dire à Hermione que je vois Drago Malefoy en cachette dans le château de temps à autre, est-ce le bon moment pour lui avouer un tel secret ? Et si je lui dit, qu'est-ce qui va me garantir qu'elle va garder ce secret pour elle, qui me dit qu'elle ne va pas aller prévenir Harry, ou alors mes parents ?
 
Je baisse les yeux, puis les relèvent vers mon amie, il vaut mieux ne rien lui dire.
 
- Je ne suis jamais tombée amoureuse.
 
Quel mensonge !
 
- Si c'était le cas un jour, me dit Hermione, tu me le dirais ?
- Tu serais la première au courant, dis-je en ayant une boule qui est en train de se former dans mon estomac. Essaye de dormir Hermione, essaye d'oublier, même si je sais que ce n'est pas facile.
 
Elle me lance un faible sourire, et attrape son pyjama sous son oreiller, avant de se rendre dans la salle de bain du dortoir.
 
Quand je repense au fait que je lui ai dit que je n'avais jamais été amoureuse, je me rends compte que tout ça sonne faux, je suis amoureuse ...
 
Hermione sort de la salle de bain et se glisse dans son lit, elle me souhaite une bonne nuit avant de fermer les rideaux de son baldaquin, je la laisse à ses rêves, et me rend à mon tour dans la salle de bain pour enfiler mon pyjama. A mon tour, je me glisse dans mon lit et essaye de dormir.
 
Mais alors que je commence à peine à trouver le sommeil, la porte du dortoir s'ouvre et se referme, et j'entends les gloussements perpétuels de Lavande Brown qui doit surement revenir de son escapade nocturne d'avec Ron. Je me demande d'ailleurs pourquoi Parvati n'a pas attendue son amie, elles se racontent tous les cancans de l'école toutes les deux et là, Lavande fait face au baldaquin fermer de sa meilleure amie.
 
Énervée parce que Ron a préféré Lavande à Hermione, mais aussi parce que les gloussements de cette idiote résonne dans le dortoir, j'attrape mon oreiller et le colle sur mes oreilles histoire de ne plus l'entendre.
 
Je suis sure d'une chose : étant donné que Ron est maintenant en couple avec Lavande, Hermione n'est pas prete de lui adresser de nouveau la parole. Autant dire que les jours qui vont suivre vont être sympathiques !
 
Lavande gagne son lit car j'entends les rideaux se refermer, je m'endors et tente de ne pas penser au fait de savoir ce qu'il se passerais si jamais un jour, j'annonçais à mes amis que je vois, et suis amoureuse du pire ennemi de Harry dans cette école.
 
          Quelque chose de chaud parcours tout mon bras gauche, et je me retiens de ne pas crier car j'étais profondément endormie, je me frotte les yeux, et regarde mon réveil sur ma table de nuit, il est 1h du matin. J'attrape le pendentif en saphir pour pouvoir lire le message que Drago m'a envoyé :
 
"Rejoins-moi dès que tu peux au balcon coté ouest au niveau de l'infirmerie. Fais attention à toi en venant ici."
 
Je me redresse, ouvre discrètement les rideaux de mon lit, attrape mes baskets qui sont sous mon lit, referme mes rideaux au cas ou quelqu'un se réveillerait, pas besoin d'invoquer mon double astral, tout le monde dort, enfin j'espère ...
 
Je quitte la tour de Gryffondor en essayant de réveiller le moins possible la Grosse Dame, mais elle est en pleine conversation avec son amie Violette lorsque je sors, si bien qu'elle ne se soucie même pas de ce que je suis en train de faire.
 
Alors que j'arrive au point de rendez-vous donner par Drago, je vois qu'il est de dos, accoudé à la rembarde du balcon. Je m'approche de lui, et passe mes bras autour de sa taille, je le sers contre moi et pose ma tête sur son dos.
 
- Ça ne devrait pas être permis, le fait que tu me manques autant, lui dis-je.
 
Le Serpentard se tourne vers moi, il me serre d'avantage contre lui, puis, dépose un baiser passionné sur mes lèvres.
 
Il se met à soupirer, je sais que ce n'est pas sa meilleure année ici, il sait que Harry et moi sommes persuadés qu'il est devenu un Mangemort.
 
- Dans le Poudlard Express, me dit-il enfin en rompant le silence qui s'est installé entre nous, tu m'as dit que toi et Potter vous pensiez que j'étais devenu un Mangemort. Je ne peux pas te mentir sur une chose aussi importante, ce que vous pensez est vrai.
 
Il lâche son étreinte et s'éloigne de quelques pas de moi, il remonte la manche gauche de sa chemise et me montre son avant-bras, me faisant alors découvrir la preuve qu'il me manquait pour que je sache si il est bel et bien devenu un Mangemort.
 
Le Serpentard porte sur son avant-bras gauche la Marque des Ténèbres, le signe qui prouve qu'il appartient désormais à la "garde" de Lord Voldemort. Je m'avance vers lui, et rabat la manche de sa chemise pour cacher la marque.
 
- Tu ne me repousses pas ? me demande-t-il surpris.
- Pourquoi est-ce que tu veux que je te repousse ? dis-je en tenant toujours son bras gauche. On s'en doutait, on t'avais suivi dans l'allée des Embrumes avant la rentrée. Qu'est-ce que tu veux que ça change pour moi que tu sois devenu un Mangemort ? Tu es toujours le même pour moi Drago, et je t'aime.
- Tu n'as pas peur que je te fasses du mal, que ce soit à toi ou à tes amis, ta famille ?
- Tu ne me feras pas de mal, dis-je en l'attirant à moi. Je n'ai pas peur de toi, je n'ai jamais eu peur de toi et ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer.
- Mais il y a un mais, me dit Drago. Il y a un toujours un "mais" dans ce genre de phrase.
- Maintenant que tu es devenu ce que tu es, je te perds, de jour en jour. Un jour viendra où tu appartiendras tout entier à Voldemort, si ce n'est pas déjà fait, et tu m'oubliera par la suite.
 
Je lâche mon Serpentard, et c'est à mon tour d'aller m'accouder à la rembarde du balcon, je ne peux pas retenir mes larmes, un jour, il ne sera plus ce Drago Malefoy qui me parle et qui a envie d'être avec moi, Voldemort va lui empoisonner l'esprit.
 
- C'est donc de ça que tu as peur, me dit Drago en s'installant à coté de moi, tu as peur de me perdre ? Hélia, même si je suis devenu Mangemort, je t'ai fais une promesse : j'ai promis de te protéger, je suis prêt à donner ma vie pour toi, même en tant que Mangemort. Tu ne me perdras pas, je te le jure.
 
Drago m'ouvre ses bras et je m'y blottit, le serrant fort contre moi, comme si à tout moment, il allait m'échapper ou disparaître à jamais. Je sais qu'il va tenir sa promesse, je ne sais pas pourquoi, mais je le sens, comme si il ne pouvait pas y faillir.
 
Mais Voldemort gagne en force et en partisans toutes les heures, si ce n'est pas toutes les minutes, et si il demande un jour à Drago d'attaquer les élèves de Poudlard, et qu'il se rend compte que Drago ne tente rien contre moi ... qu'adviendra-t-il ?
 
Je pose mes mains sur son torse, et il descend les siennes sur mes hanches, j'ai l'impression qu'il ne m'a pas fait venir ici seulement pour m'annoncer qu'il était maintenant pleinement au service du Seigneur des Ténèbres.
 
- Hélia, je peux te demander quelque chose ?
- Oui, quoi ?
- Tu vas à la fête de Slughorn avant les vacances de Noel ?
- Je ne sais pas, dis-je en fronçant les sourcils ne voyant pas où il veut en venir. Pourquoi ? Je ne pense pas que ce soit une bonne idée que tu sois mon cavalier.
- Non, je sais que ce ne serait pas une bonne idée d'y aller ensemble, je ne suis pas fou, me dit-il.
 
Je hoche la tête pour l'encourager à continuer à me parler.
 
- Est-ce que tu pourrais t'arranger pour y aller avec Potter ? me demande-t-il.
- Ben je ne sais pas ... il y a Hermione aussi, elle avait prévu d'y aller avec Ron mais ce crétin sort avec cette idiote de Lavande Brown.
- Charmant, me répond le Serpentard en feignant le dégoût.
- Mais, pourquoi est-ce que tu veux que j'y aille avec Harry ?
- Je ne suis pas inviter, mais je vais quand même me permettre d'y aller. Je veux essayer de récupérer quelque chose que Potter doit surement garder sur lui.
- Hors de question ! dis-je en le repoussant. Je ne te laissera pas faire de mal à mes amis.
- Ça ne concerne pas tes amis ! me répond-t-il. Ça concerne seulement quelque chose que Potter est susceptible d'avoir sur lui c'est tout !
 
Je soupire un grand coup, quel est cette chose que Harry pourrait avoir sur lui et que Drago souhaite posséder ? 
 
Sa baguette magique ? Je ne vois pas ce que Drago pourrait en faire, il est surement au courant qu'elle est la jumelle du Seigneur des Ténèbres et qu'il ne peut pas l'utiliser contre lui si jamais il avait l'intention de prévoir quelque chose contre le Lord.
 
La Carte du Maraudeur ? Harry ne l'a pas souvent sur lui, quoique en ce moment, c'est souvent le cas, car justement il surveille Drago et je prie pour qu'à cette heure-ci, il ne soit pas en train de la regarder !
 
La cape d'invisibilité ? Elle serait plus qu'utile à Drago, elle pourrait lui permettre de se cacher du Lord, mais je ne vois pas pourquoi il le ferait, car ce dernier utiliserait ses autres Mangemorts pour le retrouver et le tuer.
 
- Quel est l'objet en question ? je demande alors avant d'avoir mal au crane.
- La potion Felix Felicis, m'avoue Drago.
- Tu ne peux pas t'en concocter toi-même ? 
- Tu as déjà jeter un ½il dans un livre de potion ou ailleurs et regarde quels sont les ingrédients qui entre dans la composition de cette potion ? me répond Drago presque méchamment. Ils sont presque tous impossible à trouver, à moins de fracturer l'armoire de Rogue ou celle de Slughorn et je n'y compte pas particulièrement car elles doivent être pleines de sort après l'histoire du faux Maugrey Fol-¼il.
- Pourquoi est-ce que tu as besoin de cette potion ?
- Je ne peux pas te le dire. Pas maintenant en tout cas, ajoute-t-il en voyant mon regard accusateur.
 
Je soupire, faut-il vraiment que j'arrive à convaincre Harry d'aller à la fête de Slughorn avec moi ?
 
- Comment est-ce que tu vas faire pour aller à cette fête alors que tu n'y a pas été invité ? Tu vas demander à Parkinson d'être ta cavalière ? dis-je jalouse.
- Certainement pas ! me répond-t-il en me prenant les mains. J'arriverais à entrer dans ce bureau ne t'en fais pas pour ça.
- Qu'est-ce qui te dis que Harry a constamment ce flacon sur lui ? Je ne l'ai jamais vu sortir ce truc de sa poche !
 
Mensonge, car Harry l'a sorti de la poche de son pantalon de Quidditch ce matin en faisant croire à Ron qu'il avait verser du liquide de chance dans son jus de citrouille.
 
- Une intuition, me répond Drago en haussant les épaules.
- Qui est peut-être fausse, dis-je en le regardant droit dans les yeux. Je suis d'accord pour y aller avec lui, dans tous les cas je le retrouverais là-bas même si il n'est pas avec moi, mais je ne peux pas et ne veux pas surveiller Harry pour toi pour te dire si oui ou non, il a ce flacon sur lui. Je n'espionnerais pas mes amis pour toi.
- Je ne veux pas que tu espionnes tes amis pour moi, je veux juste que tu t'y rendes avec Potter c'est tout, me dit-il. Tu ferais mieux de retourner dans ta tour, ajoute-t-il en regardant sa montre, il est presque 2h du matin, et si quelqu'un te surprend ici avec moi ...
- Oui, un Mangemort avec un membre de l'Ordre du Phénix, ce n'est pas tellement compatible.
 
Drago me lance un faible sourire, je pense que tout comme moi, parfois, il en a marre de vivre dans le mensonge, de cacher cette relation aux autres. Tout serait tellement plus simple si il avait appartenu à une autre maison que celle de Serpentard.
 
Je l'embrasse une dernière fois, et m'éloigne alors qu'il reste sur le balcon. Combien de temps encore allons-nous mentir pour nous protéger l'un l'autre ?
 
 
Saison 3 - L'Embrasement  Chapitre VII

 
Saison 3 - L'Embrasement  Chapitre VII

 
• Photo 1 : Drago (Jamie C. Bower) & Hélia (Lily Collins)
• Photo 2 : la Marque des Ténèbres
 
 
©Snow

Tags : The Secret of Gryffindor ♥ - Saison 3 ♥ - Chapitre 7.♥ - Peur de se Perdre

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.110.186) if someone makes a complaint.

Report abuse